Le Cabaret Noir

Antre des Vamps
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Meurtres croisés ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syhl
VAMPS
avatar

Féminin
Nombre de messages : 264
Clan :
Race :
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: [ Meurtres croisés ]   Jeu 12 Mai - 12:13

Spoiler:
 


La Lilith venait de sortir de sa tente lorsqu'elle aperçut la mésange noire familière qui tournoyait au dessus des défenses hordeuses, hésitante. Syhl leva le bras en un signal d'appel et l'oiseau piqua vers elle pour se poser sur sa main, délivrant son message. L'Assassin était à l'œuvre, infiltré au cœur des lignes ennemies, affaiblissant les forces armées tel un poison gangrénant les rangs allianceux.

La vampire eut un sourire carnassier en renvoyant l'oiseau. Sa faim s'était éveillée à la perspective de sang frais, et elle était bien décidée à ne pas laisser l'Assassin s'amuser tout seul dans son coin.
Sans même prendre le temps de se chausser, elle traversa le champ de bataille en coup de vent, se tapissant précautionneusement aux abords des premières lueurs des feux du camp adverse. Reniflant l'air, elle repéra sans mal la position approximative de Lunerousse et progressa lentement et avec prudence vers elle, à couvert, utilisant toutes les possibilités du terrain pour se dissimuler: chariots de vivres, tonneaux, tentes... jusqu'à se rapprocher du cœur même du campement allianceux.

Soudain, un cri d'alarme s'éleva à proximité, et la Lilith ressenti une brusque poussée d'adrénaline en se croyant repérée. Mais une odeur ô combien familière lui parvint au même moment, une odeur chaude, doucereuse, et âcre à la fois, une odeur riche de promesses qui lui fit instinctivement sortir les griffes: l'odeur du Sang...

Elle profita du mouvement de confusion qui régnait autour d'elle, et suivant les patrouilles de gardes attirés par les cris en serrant sa mante pour dissimuler ses traits, elle découvrit le pourquoi de l'alarme.
Au centre d'un cercle de curieux, gisait le corps d'un nain livide, presque saigné à blanc, qui était évacué par des mains secourables; tandis que deux protagonistes se battaient. La Lilith reconnut sans peine l'Assassin; quand à son adversaire, ce n'était autre que MéphistO en personne.
Avant même qu'elle ne puisse réagir, l'Allianceux porta un coup fatal à l'Assassin, qui s'effondra au sol avec un ultime rire de provocation et de défi à l'égard de son adversaire, le visage figé en un morbide sourire sarcastique.

Reculant pour se mettre dans l'ombre, tandis que les curieux de plus en plus nombreux prenaient sa place dans le cercle des observateurs, elle vit du coin de l'œil qu'on emportait la victime de l'assassin dans une tente à l'écart.
Se faufilant, elle rejoignit l'arrière de la tente, et écouta avec attention. Dans un moment de flottement et de panique à trouver un médecin, la tente fut laissée vide et sans surveillance. Syhl n'hésita pas. Seule, elle ne pourrait faire payer pour le meurtre de Lunerousse, mais au moins achèverait-elle son travail en ces lieux.

Fendant d'un coup de griffe la fine toile, elle pénétra dans la tente et dévoila ses traits en ôtant sa large capuche noire. Souriante de tous ses crocs, les pupilles dilatées par l'excitation du moment, elle chuchota à l'oreille du blessé à demi-conscient:

- " Chhhhut... n'aie pas peur... dans quelques instants tu n'auras plus mal... lààà... C'est fini. Je vais te prendre dans mes bras et te faire un gros câlin... et un Bisou qui guérit tout. Laisse-toi faire... "

Joignant le geste à la parole, elle le mordit au niveau de la jugulaire, tandis que le nain, trop faible pour résister, ouvrait grand la bouche dans un râle étouffé par le sang qui vint lui remplir brusquement la gorge.
En quelques secondes, elle lui ôta la Vie et le lâcha; puis sans prendre le temps d'essuyer ses lèvres, elle ressortit de la tente, et prit la fuite à toute vitesse sans plus chercher à se dissimuler. Elle franchit les dernières lignes sous le regard abasourdi des derniers gardes, tandis qu'un second cri d'alarme s'élevait depuis le campement. Se retournant, elle envoyant de la main et de la bouche un sanglant baiser en direction des allianceux, puis en éclatant d'un rire cristallin elle reprit sa course en direction de la Nécropole, laissant dans son sillage un Parfum d'épices et de Vanille.
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Meurtres croisés ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La croisée des chemins [PV:kiza izuru]
» Des soldes de ouf' à La Croisée Du Jeu
» Scénario - La Course Croisée
» La Croisée du Chaos - Edition Spéciale
» Mots croisés dofusiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cabaret Noir :: En Piste ! :: Sur les Planches !-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit