Le Cabaret Noir

Antre des Vamps
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la vie aventureuse des gnomes octapèdes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moliere
Tri(c)oteur Coquin
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Dans les bras d'une Vamps...
Race : Changer de Vamps !
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: De la vie aventureuse des gnomes octapèdes !   Jeu 11 Mai - 17:20

A plusieurs dizaines de mètres sous le bar où l'animation battait son plein se trouvaient les caveaux..
Et dans l'un d'eux, ignorée de tous, se trouvait une petite araignée qui avait perdu connaissance !


Mais remontons légèrement le temps pour comprendre comment en est-elle arrivée là, et Laissez moi vous conter
"Les terribles péripéties de notre pauvre arraignée" vol1


En franchissant innocemment de ses courtes pattes l'entrée du cabaret, Molière ignorait quel funèbre sort le destin lui réservait...
En effet, au même moment, un cavalier quittait son petit chez-lui bien confortable pour venir également rendre visite aux Vamps..
Qui il était, Molière ne devait jamais le savoir.

En tant que narrateur, je requiers de vous une pause pour prolonger le suspense de ce moment fatidique où l'on découvre sans comprendre que Molière va avoir des graves ennuis à cause du mystérieux cavalier : ou "comment un mauvais concours de circonstances peut provoquer le calvaire à venir d'un arachnide..."


Mais revenons à nos moutons


À peine arrivée, notre araignée fut accuillie à bras ouverts par la charmante tenancière de l'établissement ( Seytahn drunken ), qui, emplie d'excitation par l'ouverture nouvelle des lieux, insista pour lui faire découvrir tout le batiment...
Et c'est juché sur l'épaule de la belle que Molière pu admirer de ses nombreuses paires d'yeux tour à tour le vestibule, l'entrée, la scène, les décors, et jusqu'aux loges privées, à la salle de torture (si si je vous jure !) et tant d'autres merveilles cachées en ce lieu...
Il se régalait et passait un très agréable moment en compagnie de sa maîtresse de secours. Il faisait beau, les Vamps gazouillaient, les templiers buvaient, les combats déchiraient la Lorndor... Bref, il était heureux !



Et notre mystérieux cavalier me direz vous, car vous n'êtes pas là pour lire une romantique histoire d'amour pleine de rubans et de frou-frous !
Et bien il entre en jeux alors que Molière et Seytahn en arrivaient aux caves et caveaux...
La morale et la bienséance m'interdiront de vous narrer qu'à cet instant précis, l'esprit de l'araignée s'enflammait par le contact de la peau douce et tendre de l'épaule de la morte. Et que l'octapède s'apprétait à profiter de ce qu'ils fussent seuls dans les caves pour "passer à l'action", envisageant déjà plusieurs dénouements possibles, plus proches du cours de streching de l'équipe de Sproach Ball grunt féminine que de la scéance d'UV du prétendant au titre de Mister Elfe-champêtre de cet année(c'est dire !)..

Mais comme la morale et la bienséance m'interdiront de vous le narrer, vous n'en saurrez rien !




Et c'est ainsi que Molière voulait se laisser couler dans le décolleté de Seytahn, pretextant avoir glissé.
Hélas, c'était sans compter sur le mystérieux cavalier (Eh oui, qu'imaginiez vous, vous le lecteur là, que ca allait finir en mauvais film de série B ?) qui sonna à la cloche ouvragée ornant la porte.

Un tintemment colossal ébranla le batiment et fit choir l'arachnide de l'épaule de Seytahn, non vers son décolleté (J'ai dit non!) mais vers le sol abrupt, alors même que Seytahn se précipitait dans les marches pour ouvrir au fameux et mystérieux cavalier...




*...*




Ca y est, nous y sommes ! Nous voici revenus à notre point de départ.
Nous nous retrouvons bien, à des milliers petits pas d'araignée du bar, avec un Molière dans les vappes, abandonné et seul au monde.



Toutefois, la morale est sauve, car l'esprit lubrique a été ainsi puni !
Tout étant bien qui finit bien, je vous dis...


A bientôt pour la suite des péripéties aventureuse d'une araignée (vol2)!


:|
Revenir en haut Aller en bas
Seytahn
Lilithieuse d'Abred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7187
Age : 2009
Localisation : Devant des chairs appétissantes, miam !
Clan : VAMPS
Race : Morte-Vivante Vampire
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: De la vie aventureuse des gnomes octapèdes !   Ven 12 Mai - 11:40

Je me disais bien que quelque chose m'avait chatouillé dans le creux du cou !!! :bom:
Revenir en haut Aller en bas
http://satyneh-la-gratinee.over-blog.com
 
De la vie aventureuse des gnomes octapèdes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour des Gnomes
» Pour ou contre la prise de pouvoir des gnomes communiste
» La guerre des Gnomes !
» De la grande musique pour nous les gnomes
» Les gnomes français savent faire la fête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cabaret Noir :: En Piste ! :: Sur les Planches !-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit