Le Cabaret Noir

Antre des Vamps
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire Sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seytahn
Lilithieuse d'Abred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7187
Age : 2010
Localisation : Devant des chairs appétissantes, miam !
Clan : VAMPS
Race : Morte-Vivante Vampire
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Histoire Sans fin   Mer 30 Mai - 21:28

Alors vous connaissez tous le principe :

On commence une phrase, quelqu'un d'autre prend la suite et ainsi de suite : ça devient une histoire sans fin, dont on ne peut deviner le dénouement.
Bien-sûr il faut que ça reste cohérent avec la phrase précédente, et dans le contexte des aventures Lorndoriennes.

Je commence !


Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

_________________
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
http://satyneh-la-gratinee.over-blog.com
Lithium
Invité/e


Masculin
Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Mer 30 Mai - 21:37

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 31 Mai - 7:09

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse , la petite barbe tapa violamment la fesse du troll , atterissant le nez en premier sur le sol...

Revenir en haut Aller en bas
Dayday
VAMPS
avatar

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 28
Clan : VAMPS
Race : Mort-vivant Vampire
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 31 Mai - 10:57

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse , la petite barbe tapa violamment la fesse du troll , atterissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mavais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Desperaty
Diplomate Sulfureuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 829
Age : 27
Clan : VAMPS
Race : Vampire
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 31 Mai - 19:57

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse , la petite barbe tapa violamment la fesse du troll , atterissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mavais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air ou la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Seytahn
Lilithieuse d'Abred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7187
Age : 2010
Localisation : Devant des chairs appétissantes, miam !
Clan : VAMPS
Race : Morte-Vivante Vampire
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 31 Mai - 21:50

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse , la petite barbe tapa violamment la fesse du troll , atterissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mavais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air ou la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entrainant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

_________________
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
http://satyneh-la-gratinee.over-blog.com
Abeo
Invité/e
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 29
Localisation : Banque...du sang
Clan : VAMPS
Race : VAMPIRE assoifée
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Ven 1 Juin - 15:10

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse , la petite barbe tapa violamment la fesse du troll , atterissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mavais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air ou la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entrainant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson protant encore les traces de l'humidité apportée par la rosé matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entrainée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Lithium
Invité/e


Masculin
Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Dim 3 Juin - 7:52

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.
Revenir en haut Aller en bas
emrys
Invité/e
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Age : 42
Clan : VAMPs
Race : mort-vivant vampire
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Lun 4 Juin - 17:56

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

(désolé)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Mer 6 Juin - 11:30

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...


Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....


pas trop d'inspiration , enfin plutot difficile de faire une suite , je vous laisse pour continuer XD
Revenir en haut Aller en bas
emrys
Invité/e
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Age : 42
Clan : VAMPs
Race : mort-vivant vampire
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 7 Juin - 8:18

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....

... dans lequelle on retrouva une bourse de Troll...

On était un petit être malin. On était mi-fique mi-raisin. On faisait peine à voir avec la bourse de Troll sous le nez.

Le petit être malin mi-figue mi-raisin avec un nez ne haussa pas les épaules puisqu'il n'en avait pas, évita soigneusement le gerbi de naine et repartit, rampant, à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien le manger.

La dernière fois qu'il était tombé sur un potentiel prédateur, celui-ci l'avait recraché en hurlant : "Pouaaaaah ! Ce truc est dégueulasse !"

Indigné, on s'était barré... D'abord on n'était pas dégueulasse. Et pis ensuite, on ne s'appelait pas cetruc mais on.
Revenir en haut Aller en bas
Abeo
Invité/e
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 29
Localisation : Banque...du sang
Clan : VAMPS
Race : VAMPIRE assoifée
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 21 Juin - 7:11

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....

... dans lequelle on retrouva une bourse de Troll...

On était un petit être malin. On était mi-fique mi-raisin. On faisait peine à voir avec la bourse de Troll sous le nez.

Le petit être malin mi-figue mi-raisin avec un nez ne haussa pas les épaules puisqu'il n'en avait pas, évita soigneusement le gerbi de naine et repartit, rampant, à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien le manger.

La dernière fois qu'il était tombé sur un potentiel prédateur, celui-ci l'avait recraché en hurlant : "Pouaaaaah ! Ce truc est dégueulasse !"

Indigné, on s'était barré... D'abord on n'était pas dégueulasse. Et pis ensuite, on ne s'appelait pas cetruc mais on.

Une idée lumineuse vint alors à Frida, qui terminait à peine de regégurgiter soigneusement ses deux derniers repas (déjuner ainsi qu'une cuisse de Gnoll qu'elle avait chipé à un Tauren), qui voulut se venger de ce fils de mécréant de Troll.C'est ainsi qu'elle pourusivit barbe flottant dans le vent, le vulgaire être qui semblait chantoner étrangement: "Toi c'est toi ! Vous c'est vous et On c'est On...."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Jeu 21 Juin - 10:58

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....

... dans lequelle on retrouva une bourse de Troll...

On était un petit être malin. On était mi-fique mi-raisin. On faisait peine à voir avec la bourse de Troll sous le nez.

Le petit être malin mi-figue mi-raisin avec un nez ne haussa pas les épaules puisqu'il n'en avait pas, évita soigneusement le gerbi de naine et repartit, rampant, à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien le manger.

La dernière fois qu'il était tombé sur un potentiel prédateur, celui-ci l'avait recraché en hurlant : "Pouaaaaah ! Ce truc est dégueulasse !"

Indigné, on s'était barré... D'abord on n'était pas dégueulasse. Et pis ensuite, on ne s'appelait pas cetruc mais on.

Une idée lumineuse vint alors à Frida, qui terminait à peine de regégurgiter soigneusement ses deux derniers repas (déjuner ainsi qu'une cuisse de Gnoll qu'elle avait chipé à un Tauren), qui voulut se venger de ce fils de mécréant de Troll.C'est ainsi qu'elle pourusivit barbe flottant dans le vent, le vulgaire être qui semblait chantoner étrangement: "Toi c'est toi ! Vous c'est vous et On c'est On...."


Elle continua un moment en sifflotant et chantant lorsqu'elle tomba sur un elfe. L'elfe venait de tuer SON troll , alors mécontente elle se rua sur l'elfe en poussant un cri....



allez jvous laisse la situation ou elle s'en prend plein la gueule XD
Revenir en haut Aller en bas
Lithium
Invité/e


Masculin
Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Mar 13 Nov - 19:10

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....

... dans lequelle on retrouva une bourse de Troll...

On était un petit être malin. On était mi-fique mi-raisin. On faisait peine à voir avec la bourse de Troll sous le nez.

Le petit être malin mi-figue mi-raisin avec un nez ne haussa pas les épaules puisqu'il n'en avait pas, évita soigneusement le gerbi de naine et repartit, rampant, à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien le manger.

La dernière fois qu'il était tombé sur un potentiel prédateur, celui-ci l'avait recraché en hurlant : "Pouaaaaah ! Ce truc est dégueulasse !"

Indigné, on s'était barré... D'abord on n'était pas dégueulasse. Et pis ensuite, on ne s'appelait pas cetruc mais on.

Une idée lumineuse vint alors à Frida, qui terminait à peine de regégurgiter soigneusement ses deux derniers repas (déjuner ainsi qu'une cuisse de Gnoll qu'elle avait chipé à un Tauren), qui voulut se venger de ce fils de mécréant de Troll.C'est ainsi qu'elle pourusivit barbe flottant dans le vent, le vulgaire être qui semblait chantoner étrangement: "Toi c'est toi ! Vous c'est vous et On c'est On...."

Elle continua un moment en sifflotant et chantant lorsqu'elle tomba sur un elfe. L'elfe venait de tuer SON troll , alors mécontente elle se rua sur l'elfe en poussant un cri....

Arrêtée dans sa course par l'elfe au regard hautain, la naine impuissante agitait devant elle ses deux grosses mains. Une lame fine et tranchante sous son cou se glissa. Etait-ce la fin de cette pauvre Frida ?

- Es-tu prête à mourir ? questionna le messire. A moins que tu n'aies quelque chose à m'offrir ?


On se motive ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   Mer 14 Nov - 20:39

(°o° han un vil remontage de topic :o )

Citation :
La petite barbe voleta tandis qu'elle levait son bras très courtaud : une grosse tâche de transpiration apparaissait, auréolant son aisselle, elle le savait, mais il lui fallait tendre son bras et se hausser sur la pointe des pieds pour attraper la bourse du Troll qui lui tournait le dos.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la petite créature n'avait rien avalé et sa gourde à bière se vidait à une vitesse hallucinante. Il lui fallait absolument cet argent ! Dans un dernier effort, elle fléchit les genoux et sauta.

Battant des bras dans les airs pour essayer d'attraper la bourse, la petite barbe tapa violemment la fesse du troll, atterrissant le nez en premier sur le sol...

Le troll se retourna d'un "Grumpf ???" évocateur et regarda la petite barbe d'un air mauvais. Il s'approcha de lui et le souleva de terre en le tenant par le col.

Inspectant sa prise d'un air où la stupidité le disputait à la cruauté, le troll grogna à nouveau, exhalant une haleine digne d'un gnoll et deux dents en voie de pourriture très avancée.

La naine, quoique naine, (et dotée de cette petite barbe hirsute et fleurie), se fit plus lourde qu'elle ne l'était déjà lorsqu'elle s'évanouit sous le choc de l'haleine pestiférée du Troll (qu'elle reçut en pleine figure) et de ce fait, échappa à son emprise, entraînant dans sa chute la bourse d'Or tant convoitée.

Amortie dans sa chute par un buisson portant encore les traces de l'humidité apportée par la rosée matinale, notre jeune femme de courte taille bascula et fut entraînée dans une série de roulades, dévalant ainsi la colline à pleine vitesse, ce qui la réanima partiellement.

- Nom d'un Troll, ça fait mal ! gémit-elle en se relevant avec peine.

La naine fut toutefois ravie en apercevant à ses côtés l'objet qui lui avait valu cette mésaventure. Bien que meurtrie par la chute, elle attrapa la bourse et s'éloigna aussi vite que possible.

Après plusieurs centaines de mètres, Frida (c'est ainsi que ses parents l'avaient prénommée) fut prise d'un horrible doute... Elle s'arrêta, se caressa la barbe et se décida à ouvrir la bourse. Quelle ne fut pas sa stupeur quand elle se rendit compte que la bourse du Troll contenait une bourse de Troll...

Frida , dégouté , lança la "bourse " (on ne sait toujours pas laquelles :p ) a plusieurs mètres d'elle , et vomit son petit-dejeuner du matin.....

... dans lequelle on retrouva une bourse de Troll...

On était un petit être malin. On était mi-fique mi-raisin. On faisait peine à voir avec la bourse de Troll sous le nez.

Le petit être malin mi-figue mi-raisin avec un nez ne haussa pas les épaules puisqu'il n'en avait pas, évita soigneusement le gerbi de naine et repartit, rampant, à la recherche de quelqu'un qui voudrait bien le manger.

La dernière fois qu'il était tombé sur un potentiel prédateur, celui-ci l'avait recraché en hurlant : "Pouaaaaah ! Ce truc est dégueulasse !"

Indigné, on s'était barré... D'abord on n'était pas dégueulasse. Et pis ensuite, on ne s'appelait pas cetruc mais on.

Une idée lumineuse vint alors à Frida, qui terminait à peine de regégurgiter soigneusement ses deux derniers repas (déjuner ainsi qu'une cuisse de Gnoll qu'elle avait chipé à un Tauren), qui voulut se venger de ce fils de mécréant de Troll.C'est ainsi qu'elle pourusivit barbe flottant dans le vent, le vulgaire être qui semblait chantoner étrangement: "Toi c'est toi ! Vous c'est vous et On c'est On...."

Elle continua un moment en sifflotant et chantant lorsqu'elle tomba sur un elfe. L'elfe venait de tuer SON troll , alors mécontente elle se rua sur l'elfe en poussant un cri....

Arrêtée dans sa course par l'elfe au regard hautain, la naine impuissante agitait devant elle ses deux grosses mains. Une lame fine et tranchante sous son cou se glissa. Etait-ce la fin de cette pauvre Frida ?

- Es-tu prête à mourir ? questionna le messire. A moins que tu n'aies quelque chose à m'offrir ?

La naine regarda l'elfe d'un air apeuré , tout le monde savait que les elfes , notamment comme le noble tyranosteph , était tous très beau et kré kré fort , et elle le redoutait . Mais celui ci avait un défaut que la plupart des elfes ont , il avait des collants . Souriant malgrè elle , elle lui répondit :

Oui , regardez ces magnifiques collants que j'ai la....


(smoi le meilleur stoo °O° et le premier qui me dit que j'ai des collants , je les lui foutrait la ou je pense ses collants ;p ( sur les jambes bien sur Very Happy ) )

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire Sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire Sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans faim
» L'histoire sans fin
» [JEU] L'histoire sans fin ...
» Playset L'Histoire sans fin: La boîte
» Histoire sans fin, une phrase ou un mot par personne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cabaret Noir :: En Piste ! :: Sur les Planches !-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com