Le Cabaret Noir

Antre des Vamps
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abeo : tueuse à ses heures perdues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abeo
Invité/e
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 28
Localisation : Banque...du sang
Clan : VAMPS
Race : VAMPIRE assoifée
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Abeo : tueuse à ses heures perdues   Ven 1 Juin - 16:42

Abeo, autrefois nomée "Sakuranohana" (littéralement Fleur de cerisier) lorsqu'elle vivait auprès des Humains, lorsque celle ci était une humaine.

Autrefois manipulatrice de l'eau et tout particulièrement de la glace, Sakuranohana reçut un jour une missionde la plus haute importance, visant à créer une entente entre le royaume Humain et celui des Nains, chose qu'elle n'approuvait guère, mais elle n'avait pas le choix, c'était une fille obéissante, ne montrant aucun signe d'opinion personnelle, elle était froide, comme la glace qu'elle aimait tant à utiliser afin de pétrifier les malheureux fous et inconscients qui se dressaient devant elle.

Alors que notre froide Sakuranohana s'aventurait sur les terres du Lorndor, elle ne tardit pas à recouvrir les verts paturages par le sang de quatre elfs apparement venus mettre en péril la mission humaine. Comment se faisait-il que mis à part le haut conseil du royaume humain, le général en chef des troupes et elle même, d'autres aient été mis au courrant ? Sakuranohana comprit qu'elle n'était désormais plus en sécurité à cause d'un acte de trahison. Elle se mit à se dépécher se privant alors de repas, écourtant ses heures de sommeil. Lorsqu'à l'horizon elle put enfin appercevoir les lourdes portes du royaume Nain, Sakuranohana fut assailie par une bande de morts vivants, son pire cauchemar, en effet, ceux ci ne souffrent pas des températures extrèmes du froid, elle ne pouvait que les immobiliser. Mais très vite, elle comprit qu'elle fit une erreur en négligeant l'importance des repas et du someil, lorsqu'elle s'apperçut que ses maigres genoux se mirent à trembler de fatigue et d'impuissance. Elle s'était livrée à l'ennemi sur un plateau en argent, elle vit alors le bras du non-mort le plus proche se lever, brandissant son épée abimée dans les airs. Elle ferma les yeux, son heure était venue.

Elle attendit alors, impatiement, que ce mort-vivant laisse le poids de l'épée tomber et trancher la chair de cette femme n'ayant jamais réellement exister, elle essaya de se rappeler des souvenirs, mais rien, non, rien ne lui parut, elle n'était et ne sera qu'une ombre passant sur les terres cruelles du Lorndor.

Un son lui parut, ce son lui était familier, elle le trouva doux et chaleureux, lorsque sa conscience se réveilla, elle réalisé que ce son n'était autre qu'une lame tranchant les os pourrissants des non-morts. Qu'était ce ? Elle ouvrit les yeux et vit...

Un elf, appartenant certainement à la même caste que ceux l'ayant attaquée deux jours auparavent. Elle compris que son échéance n'avait été que retardé. Elle fermit les yeux, à nouveau, et attendit, sans qu'elle ne puisse se rappeler un moment prouvant qu'elle ait exister.

-Idiote, ouvre tes yeux voyons ! dit l'elf avec un sourrire jovial, je viens de te sauver la vie, alors remercie moi, en me faisant un bisou par exemple, pas en attendant que je vienne te tuer. Ce genre de comportement est digne de ces tas d'os puants, rajouta-t-il en désignant ses victimes.
-Je...je suis désolée, répondit-elle.
-Oulala, tu es en réalité beaucoup plus faible que ce que l'on m'a raconté ma petite....Sarukanaohona...? c'est bien ça le joli petit surnom que l'on donne à ce petit minois ?
-SAKURANOHANA SAL ELF ! cria-t-elle avec un semblant d'énergie.
-Du calme voyons petite humaine, n'est ce pas ce que j'ai dit ? Saku..Saku, euh je peux t'appeler Saku plutôt ? l'autre truc c'est dur à dir pour moi, lança-t-il toujours avec son air bonhomique.
-Comme tu veux, mais ce truc comme tu le dis si bien, c'est mon nom, chose que tu dois avoir l'elf.
-Ah ? c'est un nom, j'aurais plutôt parié pour un nom de code, donné à une unité dont les dons pour la mgie semblent n'avoir aucune limite, j'aurais pensé à un mot doux donné comme appellation à une machine à tuer, j'aurais pensé à...
-Suffit ! l'interrompit-elle, je vais te massacrer pour le manque de respect dont tu fais preu...
-Désolé Saku. Je me suis emporté, lui confia-t-il doucement, je me présente, je m'appelle El__or (la mémoire d'Abeo ne peut se rappeler de ce nom) et je suis venu t'aider...

Le soir même, tandis que son compagnon elf préparait un ragout dont Sakuranohana humait à pleines narines, cette dernière essaya de comprendre les récents évènements, tentant de trouver sans y parvenir le pourquoi du comment."Le diner est servi, tu peux te lever maintenant, tu te reposeras plus tard, l'heure est à la dégustation de ma nouvelle recette"

Sakuranohana se précipita alors, sautant du tas de paille qui lui servait de matelas." Hum c'est sublime" dit-elle tout en se délectant de ce ragout. "merci, je suis flatté, d'autant plus que c'est la première fois que je l'utilise".
La jeune femme fut soudain prise d'une envie pressante de poser la question "comment ça, 'utilier', de quoi tu parles ?"
L'elf tout en s'écartant: "Oups, j'en ai peut être dit un peu trop..."

Sakuranohana se vit prise d'hallucinations et de nausées, elle agonisait, jamais elle n'eut connu une telle souffrance, jammais elle n'entendit parler d'un procédé aussi horrible, qu'était ce ? "Apparement, les chercheurs de chez vous appellent ça, l'arsenique, j'ai trouvé y a pas très longtemps une formule permettant d'en créer...ça fait mal "

Notre malheureuse tenta de comprendreles réelles intentions du cruel elf.
"Voyons Saku Saku Saku, ma petite Sakuranohana, l'unique est seule raison pour laquelle j'ai tué ces non-morts c'est parceque je voulais par caprice, te tuer moi-même...et si je ne t'ai pas tuée tout de suite, c'était afin de pouvoir t'utiliser comme cobaye pour cette expérience, que tu es naïves...ne sais tu donc pas qu'il ne faut jamais faire confiance en un elf, que si l'un de nous sauve un non elf, ce dernier ne doit pas hésiter une seule seconde à mettre fin à sa vie de ses mains, ne sais tu donc pas cela ?"

Incapable de répondre, Sakuranohana gémitn son visage était défiguré, marqué par l'agonie, mais jamais elle ne versa une larme. Elle le savait, cette fois était belle et bien la dernière, et toujours pas de souvenirs réconfortant qui pourraient l'accompagner dans son voyage vers l'au delà, elle vit alors l'horrible elf prendre et brûler la lettre de sa mision, jamais les nains ne recevront la prposition humaine, l'honneur de Sakuranohana va être baffoué, elle le sait, et elle ferme les yeux.

Elle n'entend déjà plus les pas de l'elf, elle est désormais toute seule, dans le noir et le slience complets, elle va mourrir...enfin.

"Qu'est ce que ? Une présence, c'est froid, plus froid encore que la mort que je sentais venir jusqu'à maintenant, est ce que je suis morte pour de bon ? Ai je fini mon voyage ? Tant de questions, que ? qu'est ce que ? aie ! ce picotement léger dans le coup, hum c'est bon, c'est chaud, ça a un bon coté d'être mort apparement, hum, hihi ça chatouille maintenant ! Non non, pourquoi ça s'arrête déjà ? Encore un peu..."

Cette sensation, cette présence plus froide que la mort en personne, était ce une personne ? Impossible, elle ne pouvait le croire...
"Allons mademoiselle, levez vous je vous prie, nous allons avoir besoinde vos talents, désormais, vous allez servir aux ordres du noir-conseil de la nécropole, et vous serez intégrée dans caste des Vampires."
Cette voix, froide et chaude à la fois, si rassurante, si chaleureuse, mais si triste à la fois, le coeur froid de Sakuranohana se mit à chaffer telle une braise. Des sentiments apparurent, elle ressentait enfin des choses.Cette voix, une voix inconnue d'une personne au visage inconnu, tout de cet homme lui est inconnu et pourtant, elle semble en être tombée amoureuse. Une explosion de sentiments, qui durèrent qu'une nuit.

"Mademoiselle !" Elle pensa d'abord que c'était l'étrange homme d'hier, mais en rélité c'était une femme, une vampire !

Les débuts de Sakuranohana furent difficils en tant que Vampire, boire le sang fut un choc pour elle, mais lorsqu'elle décida d'en consommer avec un certain plaisir, le destin d'Abeo naquit.

Venant du latin qu'elle étudiait, le nom qu'elle se donna signifie "Abandonner" référence aux sentiments de la nuit passée qu'elle décida d'abandonner, vie antérieure qu'elle décida d'oublier, la pitié qu'elle cessa de croire l'existence.

Elle abandonna aussi son affinité pour la magie et le froid, et décida de jouer avec les ombres un temps, puis finit par décider de se spécialiser dans le combat rapprocher, et l'assassina, tels les ninjas commes on les appelait dans le royaume humain, elle pratiqua un niveau de nin-jutsu (avec les 7écoles qui y sont inclues) honnorable, suffisament bon pour qu'on lui donne quelques missions...au service de la non-mort.

Abeo a abandonné ses buts qui étaient de retrouver les deux personnes qui ont fait basculer son destin, le vampire à qui elle doit la vie, et l'elf à qui elle doit...la mort. Abeo avait 70 ans ( Vie antérieure + nouvelle vie comprise) lorsqu'elle commença d'effectuer des missions, cela fait 5 ans déjà qu'elle parcourt les terres du Lorndor au service de la nécropole, et sous la bannière des fières vampires.


edit : de temps en temps lorsque j'observe une faute ou bien une phrase incomplète ou sans sens
Revenir en haut Aller en bas
Seytahn
Lilithieuse d'Abred
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7187
Age : 2010
Localisation : Devant des chairs appétissantes, miam !
Clan : VAMPS
Race : Morte-Vivante Vampire
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Abeo : tueuse à ses heures perdues   Ven 1 Juin - 22:07

J'ai été captivée par cette histoire originale. ^^

_________________
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
http://satyneh-la-gratinee.over-blog.com
Abeo
Invité/e
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 28
Localisation : Banque...du sang
Clan : VAMPS
Race : VAMPIRE assoifée
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Abeo : tueuse à ses heures perdues   Sam 2 Juin - 11:29

Hihi merci ^^ j'avais peur au départ que certains passages ne fassent patés :s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeo : tueuse à ses heures perdues   Mer 6 Juin - 11:27

J'aime bien , mais si il y a quelques fautes d'orthographes et quelques "lourdeurs" dans le texte Wink
Si tu veux , je peux te corriger ton histoire , j'ai le temps Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Abeo
Invité/e
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 28
Localisation : Banque...du sang
Clan : VAMPS
Race : VAMPIRE assoifée
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Abeo : tueuse à ses heures perdues   Jeu 7 Juin - 22:41

Don't touch my tralala pour contredire cette vilaine chanson de boîte.
J'ai toujours été mauvaise en français à cause des "lourdeurs", quand aux faute, comme pour les lourdeurs, c'est sans doute du à mon empressement sur le coup. Donc je devrais pouvoir débusquer les fautes quand j'en aurai le temps, et l'envie :)
Ok ? Don't touch me !

Sinon merci de la proposition Very Happy

edit: arf en fait c'est vrai qu'en relisant cette réponse je sens un ton agressif, alors que ce n'était en aucun cas l'idée lorsque j'ai rédigé ce message, donc désolé Tyranosteph Very Happy je suis pas vile moi ^^ je suis pure et innocente (oui oui comme Saskia xD)

edit n°1:
Bon, après une petite merdouille entre moi et le forum mon rp a été supprimé...et n'ayant aucune sauvegarde, je n'au d'autre choix que de le retapper, ca va me prendre un petit moment, vu que ça me blase pas mal et que j'ai envie de faire la meilleure copie possible de que j'avais écrit...donc bah voila, c'est supprimé, en attendant je vous livre quand même le deuxieme chapitre, lorsque je reposterai le premier, j'arrangerai les choses histoire que ec soit pas bordélique ^^ voili voilou.

edit n°2:Les mémoires d'Abeo ont été déplacé, sinon ça allait devenir bordellique mélangé à d'autres rp n'ayant rien à faire aux mémoires et qui se seraient mélangées aux chapitre. Les mémoires sont sur la même page que lien qui vous a permis d'atterrir ici, le titre étant "Les Mémoires d'Abeo".


Dernière édition par le Ven 22 Juin - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abeo : tueuse à ses heures perdues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abeo : tueuse à ses heures perdues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galactus arrive du Big Bang ...
» GNetik, producteur et joueur aux heures perdues.
» Ixzo (phyle aux heures perdues)
» [En cours] Exécuter un script php par webcron aléatoirement toutes les demi-heures
» "Gold farming" : un prisonnier chinois obligé de jouer 12 heures par jour à WoW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cabaret Noir :: En Piste ! :: Sur les Planches !-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit