Le Cabaret Noir

Antre des Vamps
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rencontre entre chaos et astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chaoskhorne
Ronchounou en Kilt
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2149
Age : 35
Localisation : Mort
Clan : Mort
Race : Mort
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: rencontre entre chaos et astrid   Sam 17 Juin - 13:45

Astrid ne serait d'aucune utilité au combat lui-même. Compte-tenu de sa faible constitution, elle ne pouvait y être qu'une charge, et se faire tuer à la première escarmouche. Mais malgré le danger pour elle, il était impensable qu'elle ne se joigne pas à ses soeurs et congénères dans ce combat légitime, qui sera à coup sûr une page de l'histoire.

Elle mettra donc toute son ardeur à galvaniser les guerriers, et à dispenser quelques réconfort.

Le chemin sera long pour se rendre sur le champs de bataille, mais elle ira déterminée, accompagnée par son fidèle ange-gardien, Chaos, soigneur de ses dames.


Chaos, je ne suis pas apprêtée, mais prête à partir. Je n'emmène avec moi que le minimum, pour ne pas perdre de temps, et marcher plus rapidement. Je m'équiperai mieux en potion une fois sur place, et ne t'inquiète pas, et me parerai de mes plus beaux atours le moment venu.

Tu viens avec moi? N 'oublie pas de prendre la tente.

chaos prit quelques valises importantes et les placa sur sa monture. puis il attrapa astrid par les hanches et la placa sur sa monture.


na. bien sur que je viens avec toi mais ca sera a moi de marcher a tes cotés et non a toi. prend ma monture.

allons y.

Chaos laissa partir Astrid devant car il avait oublié de prendre quelques fournitures, il lui donna rendez vous sur la dernière tour du cimetière

En debut de soirée, Chaos arriva près de la tour du cimetière et il la vit, seule en haut de cette tour. Il monta les escaliers quatre a quatre et arriva enfin en haut. Le reflet de la lune la faisait briller. Il s'approcha et il tendit sa main vers elle. Il lui dit :


Astrid, on y va ? Allons au rendez vous.

Ils partirent de cette tour et longèrent la rivière jusqu'a un petit pont qu'ils empruntèrent. Quelques lieux plus loin, Astrid semblait fatiguée. Chaos lui demanda

Tu veux continuer ?

Astrid regarda Chaos avec un air songeur.

Non, pas maintenant. Il commence à y avoir de l'agitation, la tension commence à se faire sentir. L'avenir proche sera un déchaînement de fureur, avec son lot de malheurs.
Je veux profiter pleinement de la quiétude de cette douce soirée, et me bercer de béatitude.

Restons ici cette nuit, en retrait, s'il te plait chaos.

Il etait temps de faire une pause et de se reposer pour la nuit. Chaos prépara le feu et monta la tente pendant qu'Astrid contemplait la beauté de la lune. Profitant de la rivière proche, chaos pêcha quelques poissons qu'il fit cuire sur le feu. Une fois près, il s'approcha d'Astrid et posa sa main sur son épaule. Celle ci sursauta car elle etait perdue dans ses pensées, elle se retourna et chaos lui dit.

C’est près, allons manger et reprendre des forces pour demain.


Astrid mangea peu, et ne parla pas. Elle appréciait les attentions de chaos à son égard, mais malgré sa présence rassurante, elle n'arrivait pas à se débarrasser d'une pointe d'inquiétude. Ses nouvelles responsabilités lui pesaient également. Serait-elle à la hauteur? Elle avait si peu d'expérience pour affronter une telle situation. Et une mauvaise appréciation de sa part pouvait mettre en grand péril ses amies. Elle n'osait pas confier ses doutes.

Sans même s'en rendre compte, elle s'était progressivement rapprochée de chaos, jusqu'à être contre lui. Toujours silencieuse, il finit par s'assoupir, sa tête sur l'épaule de son compagnon, emportée par la fatigue.

Chaos prit Astrid dans ses bras et alla l'allonger dans la couche, puis il remonta les couvertures pour qu'elle n’ait pas froid. Puis il prit place dans le lit près d'Astrid et posa sa main sur ses hanches inconsciemment. Une drôle de sensation le parcoura. Une sensation qu'il n'avait plus connue depuis longtemps.

Astrid s'était réveillée très tôt. Son sommeil avait été agité, mais l'excitation avait maintenant pris le dessus sur l'inquiétude. Elle prépara une collation puis réveilla chaos.


Allez, Chaos, nous ne devons plus perdre de temps. Le rassemblement est pour demain et on ne nous attendra pas!

Chaos émergea doucement, sa nuit avaient douce et reposante. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas aussi bien dormi. Lorsqu’il ouvrit un oeil, une lumière lui fit voir un ange puis les traits de l'ange commençaient à se dessiner. Plus les yeux de chaos s'habituaient au soleil et plus il reconnut astrid. Il lui dit.

Youahh, j'ai bien dormi et toi ? Je vois que c'est toi qui t'es levée la première cette fois ci. Moi j'ai dormi comme une masse.

Puis chaos se leva, il se rapprocha de la rivière, prit de l'eau sur ses mains et plongea son visage dedans. Le froid de l'eau de début de printemps le réveilla d'un coup.


Brrr, elle n’est pas chaude.

Ses narines avaient senti quelque chose, Astrid avait préparé le petit dej.

Ah merci, déjeunons et reprenons la route, il nous reste encore du chemin avant d'arriver au prochain lieu de rendez vous.

Astrid dévora à toute vitesse son déjeuner, rangea leurs quelques affaires, plia la tente. Elle était déjà prête à partir alors que Chaos n'avait pas finit de manger.

Elle l'observa alors quelques instant à son insu, et ne réalisa qu'alors tout le réconfort qu'il lui apportait, et s'en émut. Elle se dit aussi qu'elle n'était pas toujours aussi attentionnée qu'il pouvait l'être avec elle, et s'en voulu d'être ainsi.

Elle s'approcha alors doucement dans le dos de chaos, posa délicatement sa main sur son épaule et lui dit calmement :


J'ai tout préparé, tu peux donc prendre le temps de finir tranquillement. Nous partirons quand tu voudras.

Chaos finit sa dernière bouchée, puis posa sa main sur celle d'astrid. Il tourna la tête et lui dit.

On y va quand tu veux. Si tu es prête, part devant je te suis de près. Ne t'inquiète pas pour moi, je suis solide.

Puis chaos se leva et se retourna pour faire face à astrid. Il n'avait pas lâché sa main.

Par contre tu à l'air un peu préoccupée, ça va ?

Cette question fit remonter violemment en elle ses interrogations de la veille. Mais elle se ressaisit rapidement et chassa ses craintes de ses pensées. Le moment de l'action était venu, l'excitation et la détermination la guidaient à présent.

Elle secoua la tête vigoureusement.


Ca va, ne t'inquiète pas.

Puis tira chaos par la main qui la tenait.

Allez, viens maintenant.


Le trajet se passait comme prévu, sans encombre. Lors de leur halte en milieu de journée, Astrid fut tentée de s'occuper de la barbe d'un nain qui traînait par là. Elle avait aussi repéré un monstre à occire, et quelques collègues à soigner. Elle était vraiment impatiente d'agir, sans doute trop. Chaos, plus sage, la ramena à la raison.

La journée touchait à sa fin. Une bien agréable journée de voyage à vrai dire, pleine de complicité.

La nuit et la journée suivante se déroulèrent sans surprise. Chaos et Astrid avaient maintenant l'habitude de voyager ensembles, et savaient exploiter leur complémentarité. Peu de mots leur suffisaient pour se comprendre.

Au fur et à mesure qu'il s'approchait du rendez-vous, les alliés se faisaient plus nombreux autour d'eux, jusqu'à former un foule en migration. La tension devenait palpable, et Astrid se tenait toujours plus proche de Chaos, cherchant inconsciemment la douceur rassurante de ses attentions bienveillantes.

La nuit venait de tomber, lorsque brusquement, elle s'arrêta, tendit le bras et pointa un doigt vers une grande lueur à l'horizon.


Chaos, regarde, droit devant, ne seraient ce point les feux des bivouacs de la CHC et de la crypte?

Plus on s'approchait du campement, plus chaos etait inquiet. Il avait peur qu'Astrid soit blessée au combat, voire pire. Il avait peur de ne pas être à la hauteur. Il essayait de masquer ses craintes, Astrid les avait elle perçues. Il se rapprocha d'elle et lui dit :

demain est ta première grande bataille, beaucoup de nos amis vont y laisser la vie. Je te jure que tant je j'aurai une pointe de force, tu restera en vie.

Que ce passait il dans la tête de chaos, pourquoi lui avoir dit ça. Il voulait la réconforter et il a sûrement renforcé son inquiétude. Mais quel idiot. Il lui dit :

tout se passera bien. L’ennemi est fort mais notre détermination est plus grande.

Chaos disait vraiment n'importe quoi pour essayer de dissimuler son inquiétude pour le combat du lendemain.

Astrid connaissait déjà les soucis que Chaos se faisait pour elle. Et il était prêt à se sacrifier pour elle, elle n'en doutait pas. Personne n'avait témoigné d'une telle dévotion envers elle, ce qui la touchait au plus profond d'elle-même.
Cependant, elle ne voulait pas être un poids moral, surtout pas!
Se trouver ici et maintenant, affronter le danger, risquer la mort, c'était son choix personnel et conscient.

Elle rejoignait Chaos sur ce point : son propre sort ne la préoccupait pas.

Au contraire, elle se sentait maintenant parfaitement prête, ses doutes s'étaient définitivement dissipés, et son excitation grandissait en elle au fur et à mesure que le moment de l'affrontement approchait.
La soif également l'étreignait, cette soif née en elle après qu'elle ait goûté à ce sang de nain, qui l'avait fait transportée dans un tourbillon de sensations bouleversantes.

C'était donc à son tour de revigorer Chaos, qui cachait si mal sa grande inquiétude.


Oui, notre détermination est grande. Demain, elle sera de la rage.
Néanmoins, et bien que si nous ne craignons pas même la mort, nous avons choisi d'être prudents pour mieux servir notre cause.
Tout se passera bien, effectivement, n'en doute pas.

Finissons vite le chemin qu'il nous reste pour rejoindre les nôtres. Je suis très impatiente d'être à demain.

L'exaltation libéra le trouble, refoulé jusqu'alors, que chaos provoquaient en elle. Les émotions submergeaient Astrid et elle se laissa emportée par une brusque pulsion.


Mais d'ici là, nous avons encore toute une nuit devant nous.


Elle pris la tête de Chaos dans ses mains l'embrassa avec fougue.

Chaos fut surpris de ce baiser mais l'émotion prit le dessus sur la surprise. Il prit Astrid dans ses bras et ils continuèrent à s'embrasser. Puis chaos regarda Astrid, pour la première fois depuis fort longtemps, il etait heureux. Une larme coula sur sa joue. Astrid posa sa main sur la joue de chaos et remarqua cette larme. Elle lui dit :


pourquoi pleure tu ?

Chaos lui répondit :


parce que je suis heureux et c'est grâce a toi.

Chaos prit Astrid dans ses bras, le monde autour d'eux n'existait plus. Ils rejoignirent la tente pour une bonne nuit de « sommeil réparateur ». Ensemble ...

Astrid était devenu prisonnière de l'étreinte de Chaos, qui mesurait mal sa force et contraignait fortement son corps.
Astrid dégagea légèrement sa tête et la cala au creux du cou de Chaos.

Astrid avait perdu tout contrôle, et dans un réflexe incompréhensible, le mordit d'un coup sec. Ses dents cognèrent violemment l'adamantium et un goût écoeurant de métal envahit sa bouche.

Chaos fit un bond en arrière en poussant un cri. Projetée brutalement en arrière, Astrid roula sur elle-même et écroula à moitié la tente.
Tous les deux se regardèrent, ahuris, chaos grimaçant, une main sur la morsure, Astrid allongée par terre, se tenant la bouche en gémissant.

Astrid se releva, l'air déconfit.


Oh, chaos, pardon ! Je ne sais pas ce qui m'a pris, je n'y peux rien, je n'ai même pas réalisé ce que j'ai fait. Je suis vraiment désolée. Tu dois avoir mal, montre-moi, que je te soigne.

Astrid s'approcha prudemment, non par peur de la réaction de chaos, mais par crainte de la peine qu'elle lui avait fait.

Chaos laissa Astrid s'approcher avec une légère crainte dans les yeux. Pourquoi l'avait elle mordu. Il ne comprenait plus rien. Elle posa sa main sur son cou et laissa le sort de soin agir. A voir sa tête, elle avait l'air plus embarrassée que chaos, ce qui le fit éclaté de rire. Astrid ne comprenait pas ce qu'il se passait. Chaos lui dit avec un air moqueur en s'approchant d'elle :


alors comme ça, on veut jouer a la petite vampirette, hein. Tu vas voir ce que je fais aux vampirettes, moi.

Chaos se mit en garde. Fronça les yeux, l'air déterminé puis fonça sur Astrid pour la chatouiller.

Non mais.

Au moment ou il faillit l'attraper, elle se dématérialisa, le temps que chaos passe à travers son corps.
Se retrouvant derrière lui, elle sauta sur son dos, et s'accrocha de toute ses force.
Chaos trébucha et ils se retrouvèrent à terre, emmêlés l'un dans l'autre, et riant à gorges déployées.

Puis ils se turent et leurs regards parlèrent pour eux. La nuit commençait à peine...

Le lendemain, chaos et Astrid se levèrent à l'aube. C’etait LE grand jour, la première bataille d'une grande guerre. Le soleil commençait à se lever dans le brouillard matinal. Au loin l'on pouvait voir les lignes ennemies qui trônaient fièrement en bas de la colline. Les troupes étaient a peu près égales de chaque coté. Beaucoup de gens allaient mourir aujourd'hui, des châteaux allaient peut être tomber. L’excitation se voyait dans leurs yeux.
Chaos parla le premier :


aujourd'hui est un grand jour pour nous. Espérons que tout se passera bien.

Vers midi, une missive de seytahn arriva. Chaos la lu a haute voix.

Ce soir aura lieu la première bataille, soyez près pour l'assaut quand le soleil aura atteint la cime des arbres.

Chaos soupira.

Préparons nous.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid
VAMPS
avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Clan : Vamps
Race : Fantômette vampirique
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: rencontre entre chaos et astrid   Sam 17 Juin - 22:30

cheers tu es génial, tu l'as gardé et ramené ici ! :bisous04: :amour03:
Revenir en haut Aller en bas
 
rencontre entre chaos et astrid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Nains, les Nains du Chaos, et entre les deux ?
» LES DEMONS DU CHAOS
» Warcraft III : Reign of Chaos et The Frozen Throne
» Homme-lézard vs guerrier du chaos
» OG VS Bretonnie VS Guerriers du chaos [3000]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cabaret Noir :: En Piste ! :: Sur les Planches !-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit